Les Musiciens de Saint-Julien, logo

Arcadia

Entre Ars nova et ars subtilior : un florilège de pièces vocales et instrumentales françaises d'une beauté, d'une force et d'une modernité saisissantes.

La période allant de la seconde moitié du XIVe siècle aux toutes premières années du XVe siècle se caractérise par une effervescence créatrice hors du commun. De nombreux compositeurs parmi lesquels Solage, Guido puis Baude Cordier composent une musique hautement subtile et raffinée à l'image de la société d'alors. La complexité de l'écriture rythmique, le jeu d'indépendance entre les voix de la polyphonie atteignent des sommets qu'on ne retrouvera que dans certaines œuvres contemporaines : on appelle aujourd'hui ce style « Ars Subtilior ».

C'est à cette source musicale que puisent Les Musiciens de Saint-Julien, dans ce programme construit autour du thème de Robin et Marion où alternent des pièces d'amour courtois et des danses, et qui nous plonge dans un univers d'une beauté, d'une force et d'une modernité saisissantes.

Au programme

Anonymes français • Johannes Cicconia • Baude Cordier • Guido • Adam de La Halle • Matheus de Perusio • Jacob de Senlèches • Solage

Production

Je voy le bon tens venir bénéficie du soutien de la Charte de diffusion signée par l'Onda, Arcadi, l'OARA, l'ODIA Normandie et Réseau en scène - Languedoc-Roussillon de septembre 2012 à décembre 2013.
Coproduction Les Musiciens de Saint-Julien - Académie Bach
Créé avec le soutien de la Spedidam.

Ecoutez des extraits de Arcadia

Lecture vidéo

Ce programme a été donné dans les lieux suivants :

France
Académie Bach
Auditoriums de la Société Générale
Comédie de l'Aa
Festival Baroque de Pontoise
L'Entracte, scène conventionnée de Sablé
Théâtre de Coutances
Théâtre municipal du Château, Eu

Allemagne
Germanishes Nationalmuseum, Nuremberg

© Les Musiciens de Saint-Julien, 2005-2018 | Contact | Partenaires | Mentions légales | Crédits | Haut