Les Musiciens de Saint-Julien, Le Berger poèteRécompense

Le Berger poète
Suites et sonates pour flûte et musette
Alpha productions • Alpha 148 • ISBN 3760014191480 • 1 CD • 1 h 12 min 07 s
Sorti le 4 juin 2009

Au programme

Joseph Bodin de Boismortier • Jean-Jospeh Cassanéa de Mondonville • Nicolas Chédeville • François Couperin • Pierre Danican Philidor • M. Dugué • Jacques Hotteterre • Marin Marais • Michel Pignolet de Montéclair • Jean-Ferry Rebel

Interprètes

François Lazarevitch : direction, flûte traversière, musette
Matthias Loibner : vielle à roue
Alexis Kossenko : flûte traversière
Philippe Allain-Dupré : flûte traversière
Lucas Guimaræs Peres : viole de gambe
André Henrich : theorbe, guitare
Stéphane Fuget : clavecin

Ecoutez des extraits de Le Berger poète

Pistes

01. P. Danican Philidor, 5e Suite en mi mineur pour flûte et B.C. : Très Lentement 2:57
02. Allemande 3:16
03. Sarabande 4:10
04. Gigue 3:02
05. Chédeville, Sonate n°6 en sol mineur pour musette et B.C. : Vivace 1:21
06. Fuga Da Capella 2:11
07. Largo 2:53
08. Allegro Ma Non Presto 0:35
09. J. Hotteterre, 2e Suite en do mineur pour flûte et B.C. : Prélude 3:30
10. Allemande 4:31
11. Sarabande 4:36
12. Menuets 1:44
13. Gavotte 1:23
14. Rondeau 2:31
15. Gigue 1:30
16. J.F. Rebel, Musette 2:47
17. J. Bodin de Boismortier, Sonate A Quatre Pour 3 Flûtes & Basse Continue En La Mineur: Adagio 1:39
18. Allegro 1:44
19. Largo 2:30
20. Allegro 2:06
21. F. Couperin, Le Rossignol En Amour 3:21
22. M. Pignolet de Montéclair, Plainte D'Iphise 2:48
23. Les Bergeries de M. Couprin [sic] 4:40
24. Air De M. Demondonville 1:59
25. Dugué, Sonate en trio pour musette, vielle à roue et B.C. en Do Majeur: Modérément 3:07
26. Gracieusement 1:38
27. Légèrement 2:32

Presse

Diapason • 5 diapasons
Philippe Ramin

« Dès les premières notes de la suite de Philidor, on sent que l'intelligence du propos ne le cède en rien à l'expressivité la plus touchante. Un continuo très riche suit les moindres inflexions du flûtiste, décuplant avec un talent infini les couleurs d'un instrument traité avec la plus grande suavité… »

Classica • 4 étoiles
Pascal Gresset

« Après un premier titre remarqué de pièces galantes du XVIIIe siècle (À l'ombre d'un ormeau), Les Musiciens de Saint-Julien récidivent. Le « bon goût » d'alors est servi avec évidence par une fine sensibilité et une justesse de coloris conférant à ces pages un charme exquis. Par-delà l'interprétation et l'art qu'ont ces musiciens dirigés de la flûte ou de la musette par François Lazarevitch, d'unir les fins de notes au silence, cette version souligne les qualités de la musique française de chambre de l'époque.

» Lire la suite

Parmi les temps forts de cette version, on remarquera une Sonate du Pastor fido de Chédeville […] une Sonate pour trois flûtes de référence, signée Bodin de Boismortier, au largo interrogatif et aux allegros d'un balancement inimitable. »

TradMag • Bravo TradMag
Didier Plisson

« Ce magnifique disque est interprété par d'excellents musiciens. […] On tombe sous le charme. […] Pas assez de place pour en parler suffisamment. Achetez-le, c'est encore mieux. »

Muse baroque • Muse d'or
Loïc Chahine

« […] Sur une basse soignée, variée et délicate, s'élève un son toujours sensible, que ce soit celui de la flûte […] ou celui de la musette, […] que François Lazarevitch joue avec une maîtrise exceptionnelle. La virtuosité est bien là, assurée, aérienne souvent (Philidor, Gigue), mais aussi tendre dans ses aigus murmurés (Sarabande). Et quel noble aplomb dans les Allemandes, quelle finesse dans le moindre ornement ! Tout concourt à l'envoûtement de l'auditeur.

» Lire la suite

Symbiose parfaite, dès les premières secondes (Prélude de la 5e suite de Philidor) entre les musiciens, qui s'éloignent les uns des autres sans se perdre jamais, et sont animé d'un seul souffle. […]
Un Rossignol en amour […] frôle la perfection par la beauté du son, la finesse des attaques, la justesse de l'expression […] : la Nature, d'après Buffon, « a comblé (l'oiseau-mouche) de tous les dons qu'elle n'a fait que partager aux autres oiseaux : légèreté, rapidité, prestesse, grâce et riche parure, tout appartient à ce petit favori » ; l'on est tenté d'appliquer la même description à la flûte de François Lazarevitch pour ce Rossignol. »

Culturopoing.com, 28 juin 2009
Jean-François Meira

« On est absolument enchanté par les œuvres et les sons de cet album, et d'abord par des flûtes merveilleuses. […] Mais si les flûtes traversières sont ici parfaites, c'est la musette qui donne au disque son caractère unique, irremplaçable […] c'est à un instrument noble et savant que nous avons affaire, dont Lazarevitch sait faire chanter tout le potentiel virtuose […]
On saluera tous les instrumentistes, ainsi que le label Alpha, qui se distingue une fois encore par son amour de la découverte. »

Resmusica.com, 22 juillet 2009
Marie-Aude La Batide-Alanore

« En écoutant ce disque, on est frappé par la grande conscience, dans l'interprétation, du tempo qui préserve le relief et les transitions des œuvres. Le naturel dans l'articulation et dans le phrasé, les sonorités enfantines et espiègles répandent sur cette musique un véritable vent de fraîcheur. […] En somme, les Musiciens de Saint Julien ont largement tenu le pari de rendre vivant un répertoire de musette délaissé et de ravir les amateurs de flûtes baroques. »

Cliquez sur la photo
pour voir les photos de l'enregistrement par
Robin .H. Davies

Copyright © Les Musiciens de Saint-Julien, 2005-2017 | Contact | Mentions légales | Crédits | Haut